STEPHANIE POTHIER


Stéphanie Pothier est diplômée du Conservatoire de Musique de Montréal et de l’Ecole d’Opéra de la Musikhochschule de Stuttgart. Elle a perfectionné sa technique vocale auprès d’Huguette Tourangeau, de Francisco Araiza et de Gabrielle Lavigne. 


Au cours de ses études européennes, elle a incarné Donna Elvira (Don Giovanni),  Suor Dolcina (Suor Angelica), ainsi que la Cinquième servante (Elektra) et Salomé (extraits) de Strauss. Au Québec, on l’a entendue comme soliste, entre autres avec la Chapelle de Montréal, le Chœur Polyphonique de Montréal, Opus Novum, le Chœur Classique de l’Estrie et l’Ensemble Amadeus, ainsi qu’au Festival de musique sacrée de l’Outaouais.


En 1995, elle cofondait La Chapelle de Montréal, dont elle fut directrice générale et soliste principale jusqu’en 2001. On a pu l’entendre comme soliste, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, dans plusieurs œuvres majeures du répertoire baroque, entre autres, les Passions, la Messe en si mineur et le Magnificat de Bach, le Messie, Israel in Egypt et Dixit Dominus de Haendel, le Requiem et la Messe du Couronnement de Mozart et la Messe Nelson de Haydn.


En novembre 2009, elle a incarné Tourterelle dans la création mondiale de l’opéra-féérie de Gilles Tremblay, L’Eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité, avec la compagnie Chants Libres. Elle a créé en 2010 le rôle de Karine lors de la première (partielle) de l’opéra Les Comptoirs d’André Cormier. Elle incarne Mercédès (Carmen) en juillet 2010 avec l’Opéra-Théâtre de Rimouski.


Elle a été boursière du Goethe-Institut, de la ville de Magog, des clubs Rotary de Sherbrooke, de Montréal, de Stuttgart,  ainsi que de la Rotary International Foundation (Ambassadorial Scholarship).


Très intéressée par le répertoire français pour orgue et voix des 19e et 20e siècles, elle présente des concerts avec l’organiste Denis Gagné sous le thème Souvenirs de Paris dans plusieurs villes du Québec, entre autres à Montréal, Longueuil, North Hatley, Sainte-Agathe-des-Monts, lors des Concerts d’été de la Cathédrale de Chicoutimi et au Festival Orgue et Couleurs. Un disque éponyme tiré de ces concerts est paru à l’automne 2009.

Ensemble ALKEMIA